Allergènes dans les sushis ?
Allergique à la cuisine japonaise ?

sushi time ? 09 52 00 02 32

Allergènes dans les produits japonais

97563128_o

La cuisine japonaise ne fait pas exception : la législation impose aux cuisiniers, boulangers, pâtissiers (bref, à tous les professionnels de l’alimentaire) d’indiquer quelque part une liste d’ingrédients allergènes qui pourraient faire partie de leurs préparations.

Dans la cuisine japonaise composée principalement de riz et de fruits de mer, on retrouve assez peu d’allergènes invisibles, car celui qui est allergique au poisson voit très bien le poisson dans son sushi !

Ceci dit, des préparations plus exotiques et artistiques peuvent réserver quelques pièges. Voici pour vous la liste des principaux allergènes que l’on retrouve dans la préparation des sushis :

Liste des allergènes Exemples
Céréales (blé, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut ou leurs souches hybridées)  Les sushis qui contiennent de la panure
Crustacés et produits à base de crustacés  Tous les sushis, makis, californias, spring roll… qui contiennent du crabe, de la crevette ou de l’écrevisse
Oeufs et produits à base d’oeufs  Sushi oeuf, omelette japonaise
Poissons et produits à base de poissons Tous les sushis au poisson
Arachides et produits à base d’arachides  Sushi flocon chocolat (nutella)
Soja et produits à base de soja Sauce soja salée ou sucrée
Lait et produits à base de lait (y compris de lactose) Tous les sushis au fromage, comme le spring roll cheese concombre par exemple
Fruits à coques (amandes, noisettes, noix, noix de : cajou, pécan, macadamia, du Brésil, du  Queensland, pistaches) et produits à base de ces fruits) Sushis spéciaux à la cacahuète ?
Céleri et produits à base de céleri  Je ne connais pas de sushi céleri
Moutarde et produits à base de moutarde  Le wasabi et apparenté
Graines de sésame et  produits à base de graines de sésame  Tous les California Rolls, ainsi que les salades japonaises
Mollusques et produits à base de mollusques  Sushis au poulpe, au calamar, à la seiche…

Malheureusement pour les personnes allergiques, certains sushis ne pourront pas être consommés. Quel dommage d’être allergique à ces substances pourtant tellement bonnes pour la santé lorsqu’on parle de régime japonais !

 

Les règles d’affichage des allergènes pour les sushis de strasbourg ou d’ailleurs ne concerne que les ingrédients introduits de manière volontaire et non fortuite dans la recette.
Il est possible de détecter la présence d’allergènes, introduits par une contamination involontaire (contact avec d’autres produits, lors du stockage ou du transport) . Comme c’est en général à l’état de traces, les mentions des emballages des fabricants comportent généralement : « traces éventuelles, peut contenir des traces de…. » Ces étiquettes sont présentes sur les produits fabriqués et emballés à grande échelle car les usines peuvent utiliser plusieurs fois leur chaine d’assemblage avec toutes sortes de produits, ce qui n’est pas le cas dans le restaurant japonais du coin !

 

Références réglementaires du code de la consommation :

Décret n° 2008-1153 du 7 novembre 2008 (code de la consommation).

Article R-112-16-1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *